Parce qu'écrire est toujours un plaisir, ce forum vous propose différentes activités qui vous permettront d'explorer le vaste monde de l'écriture...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exercice de style I : la description [plume douce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 5:05

Bonjour tout le monde ! ^__^


Avec cet exercice, j’inaugure le forum tout entier ^.^
Pour ce faire, nous allons débuter avec un exercice de style de niveau facile.

Oh, mais, attendez ! Déjà, qu’est-ce que le style ?
En littérature, le style est ce qui caractérise l’écrivain dans son utilisation des mots, des expressions, de la longueur de ses phrases, etc... Pour résumer, c’est ce qui vous différenciera les uns des autres. Pour l’un, ce sera « l’imposante cheminée » alors que pour l’autre, « l’antre des flammes ». Le choix des mots sera votre marque de fabrication.

Mais pour aboutir à votre propre style personnel (une redondance pour bien appuyer la griffe de chacun), il faut travailler. Écrire, réécrire, parfois même recommencer, parfois laisser tel quel et évoluer sur le prochain texte, etc…
Tout dépend de la manière dont vous voulez et pouvez avancer ; car oui, « vouloir » n’est pas suffisant, « pouvoir » est le plus important. Je ne dis absolument pas cela pour vous décourager mais, quelques fois, nous ne savons pas exprimer une idée autrement que de la façon initialement prévue. Et ce n’est qu’avec de l’entraînement et des lectures diversifiées que nous y parvenons…

Ainsi se déroulera cette première activité : nous allons travailler notre style en écrivant et réécrivant un petit passage descriptif.
Rien de plus simple : vous allez vous asseoir dans votre salon, sur votre terrasse, sur le banc d’un parc, qu’importe !, et vous allez observer. Observez donc ce qui se passe autour de vous et écrivez-le nous dans une première tentative, comme cela vous vient à l’esprit. Transcrivez vos pensées sur du papier.
Dans une seconde tentative, vous allez essayer de le rendre plus romancé, comme l’une de vos lectures. Puis, selon votre envie et votre motivation, vous allez pouvoir écrire autant de tentatives que vous voudrez, dans le seul but de réécrire à l’infini de toutes les manières possibles votre texte.

Le but est de s’amuser tout en écrivant, alors si vous n’arrivez pas à reformuler vos phrases, ce n’est pas grave : lisez ce que les autres ont écrit, parcourez les passages descriptifs d’un roman, chercher des synonymes sur internet ou dans vos dictionnaires ! L’écriture n’est jamais une porte close : il vous suffit de trouver la bonne clé pour que tout aille pour le mieux Wink

Alors à vos plumes les amis ! Il est temps de s’y mettre ^^


*~*~*

*Je rappelle que ce forum est un atelier d’écriture de langue française, merci de faire un effort d’orthographe
*N’hésitez pas à rééditer vos messages pour que toutes vos tentatives apparaissent les unes derrières les autres
*N’hésitez pas à vous répondre les uns les autres pour vous aider
*La taille du texte est libre mais un minimum de cinq phrases est préférable pour vous permettre d’avoir quelque chose sur quoi travailler


*~*~*




Tentative n°1 :
Je suis allongée dans le hamac chez mon père. Le ciel d’été de Paris me repose. Il est bleu, avec quelques nuages. La pelouse vient d’être tondue et arrosée ; ça sent l’herbe humide. Une guêpe s’approche de moi. Je ne réagis pas et elle repart aussitôt. J’entends un miaulement et je relève la tête, juste pour apercevoir l’un des chats du quartier. Mais je ne le vois pas, les hauts et épais arbres m’empêchant toute distinction. Je me rallonge et reprends ma lecture. Mais j’ai soif et chaud, je n’arrive pas à me concentrer. Je vais me reposer un peu…


Tentative n°2 :
L’été, sur Paris, c’est principalement des grosses chaleurs insupportables. D’une manière générale, le vent souffle trop faiblement pour nous rafraîchir suffisamment. Ça me donne le tournis et me fatigue plus qu’autre chose.
Entouré de hauts arbres, le jardin chez mon père ne nous laisse apercevoir que le ciel bleu, presque dégagé de tout nuage. L’air est empreint des fragrances de l’herbe humide. Ce matin, le jardinier s’est occupé de la pelouse, ce qui la rend d’autant plus agréable pour la plante de mes pieds. Je respire profondément, m’étire doucement pour ne pas tomber du hamac dans lequel je me trouve, tout en calant le livre que j’ai apporté avec moi dans un coin. J’ai soif mais je ne veux pas bouger. Une abeille apparaît près de moi. Je retiens ma respiration et ne fais aucun mouvement. Elle repart rapidement. Soulagée, je me détends à nouveau. Je vais reprendre ma lecture quand un chat se faire entendre non loin de moi. Je me relève, curieuse de le voir mais il est chez les voisins. Tant pis ! Je me rallonge, fermant peu à peu les yeux pour m’endormir.


Tentative n°3 :
Allongée dans le hamac du jardin de mon père, un livre ouvert dans les mains, je respire profondément les fragrances d’une pelouse fraîchement tondue et arrosée. Le vent souffle trop légèrement en ce jour d’été à Paris. La chaleur, pesante, me donne le tournis. Je n’ai pas assez bu ; je peine à garder les yeux ouverts sur ce ciel bleu où seuls quelques nuages se profilent à l’horizon. Pourtant, je ne rate pas le vol d’une abeille venue se coller à la couchette suspendue, tout près de moi. Je ne fais aucun mouvement, de peur de l’énerver ; elle repart aussitôt. Ouf ! Je suis rassurée. J’essaye de me détendre à nouveau lorsqu’un miaulement se fait entendre. Je relève la tête, curieuse de voir quel matou est venu nous rendre visite. Mais je ne le vois pas. Il est de l’autre côté des imposants arbres séparant notre jardin de ceux des voisins. Tant pis. Je me rallonge. Je reprends ma lecture mais je finis par m’endormir.




Dernière édition par Kyoko [Admin] le Dim 15 Juin - 14:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Yuki Kyu

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 10:08

tentative 1:
Le ciel gris au dessus de moi est lumineux et opaque, a travers ma fenêtre, je le vois s'obscurcire. Je suis fatiguée, la lumière m'empeche de dormir. Puis-je attendre le ciel bleu avant de me lever ? un demi-heure, une heure, que sais-je. Mais un morceau de ciel bleu me suffit, je dois me lever.

Tentative 2:
Je suis si fatiguée et pourtant mes yeux s'ouvrent. Le ciel gris s'étends a travers ma fenêtre, si lumineux, pourtant au fil des minutes, il s'obscurcit. Même le ciel se moque de moi. je ne peux pas dormir. Si je rouvre les yeux, verrais-je un ciel bleu ? Bien-sur que non. J'attendrais alors, qui sait combien de temps ? Un morceau de ciel bleu perce les nuages, ça me convient. je dois me lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unicorn-Master
Invité



MessageSujet: Ex de style    Dim 15 Juin - 10:14

Juste pour info, je pars toujours d’un constat simple qui se complique quand il entre dans ma tête de dingue. C’est comme un mixeur là-dedans. Tu sais ce que tu mets à l’intérieur, mais quand ça en ressort, tu n’es pas sûr de savoir si c’est bien la même chose.

Draft 1
Je suis dans ma chambre, la fenêtre ouverte sur la terrasse me laisse entendre les oiseaux qui ont fait leur nid dans le coin. Le ventilateur m’apporte de l’air et je tente de me concentrer sur ce que j’écris.

Draft 2

Seule une fenêtre et un ventilateur séparent notre combat. Les oiseaux et moi nous affrontons, à celui qui donnera la musique la plus mélodieuse. J’oppose à leurs piou piou le tap tap de mes doigts sur le clavier. Je me demande s’ils ont conscience de nos rythmes quasi-identique, copiés l’un sur l’autre sans savoir qui a commencé. Les oiseaux et moi, c’est une vieille histoire, mais au final, c’est peut-être un duo au lieu d’une bataille. Mes doigts créent les histoires et les oiseaux la bande son qui les accompagne.

Draft 3
Une fenêtre ouverte sur une terrasse déserte, et un ventilateur battant l’air trop chaud, sont les seuls barrières d’un combat qui voit le jour à chaque printemps pour mourir à chaque automne. Ce combat dure depuis si longtemps que je n’ai plus souvenir de son origine. Les oiseaux et moi affrontons nos musicalités et nos créations. A leurs piou piou joyeux, j’oppose le tap tap furieux de mes doigts sur le clavier.
Je me demande s’ils entendent comme moi, cette synchronicité ridicule. Deux rythmes calqués l’un sur l’autre, sans savoir quel camp l’a lancé. Oh, c’est une vieille histoire… les oiseaux et moi, une bataille de créations et un duo magnifique. Chaque année, on s’affronte pour quelques mois merveilleux, on créé en accord. Puis ils s’en vont, et seul, je me bats alors contre le silence. Là aussi, c’est une vieille histoire… le silence et moi.

On est d'accord, je ne suis carrément pas réaliste dans les descriptions, mais c'est ma marque de fabrique de décrire des choses à travers des sensations et du vécu, ça  oblige à passer par mon personnage et donc à mieux le connaitre.
Voilà pour moi Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Mireaven

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 11:05

1 :
Je suis devant mon ordinateur, la télévision faisant un bruit de fond. Un cadavre de compote de pommes attendant que j'aille à la poubelle et je n'ai aucune idée de quoi faire.

2:
Dans une pièce emplie de petits courants d'air rafraîchissant, une télévision laisse échapper des bruits commerciaux sans réussir à attirer l'attention de l'occupante de la pièce. Dans ce bruit ambiant se fait entendre le vrombissement d'un ventilateur. Ce dernier permet a un ordinateur de se refroidir. La personne semble être là depuis un petit moment, au vu du reste de nourriture à côté d'elle, représenté par une gourde de compote vide. Le silence de la personne contraste avec le bruit de la pièce. Elle semble être rêveuse avant qu'une fièvre subite s'empare de ses mains pour taper sur un clavier.

3:
La douceur du temps, le bruit de la vie. Tout semble être réel et amplifié. Mais dans tout ce brouhaha reste un lieu de silence. Un endroit où une personne reste tranquillement à fixer une machine, un soupçon de peur tapi dans ses yeux. On ne sait jamais si la machine commence a prendre vie pour la happer et la faire disparaître dans son écran ou sa batterie. Une vie pourrait se trouver à l'intérieur. En tout cas la personne laisse à côté de cette machine cruelle un cadavre de compote qui crie son désespoir d'avoir été abandonnée. Le temps s'écoule quand des mains tremblantes commencent à caresser ce coin d'ordinateur, nommé clavier. Il était un moment de communion entre la technologie et l'imagination fertile de son maître. Le temps s'écoule et hurle de douleur via une télévision.


Et voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fictionpress.com/u/983763/
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 13:16

@Yuki Kyu : essaye de faire un troisième essai en paraphrasant tes phrases afin qu'elles soient plus longues ou plus détaillées...


@Unicorn-master : ça tombe bien, c'est un exercice de style ! :p Exprimer une description par les sensations du narrateur est très original ! J'ai beaucoup aimé ton second essai : il avait un certain rythme qui accompagnait l'affrontement du narrateur avec les oiseaux qui perçait à travers les mots ^^



@Mireaven : J'aime beaucoup ta troisième tentative ! c'en est presque poétique mais en même temps un peu confus (ce qui est, en général, le propre d'un texte poétique, lol).
Déjà, ce que je peux te conseiller, c'est de retirer l'expression "en tout cas" qui fait trop peu littéraire ^^' Et il te faudrait désigner cette personne par sa situation, sa position ou même ses sentiments, pour la séparer de la phrase précédente (l'ordinateur), par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Synelléria

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/06/2014
Localisation : Dans le tréfond de mon esprit

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 15:23

Merci pour cet exercice. Assez étrange à réaliser, pour ma part j'écris directement comme la troisième version.

Essai un : Assise dans son canapé, une jeune femme regarde par la fenêtre en écoutant la musique.

Essai deux : Depuis son canapé, une jeune femme observe le temps changeant à travers l'une des grandes fenêtres de son salon. Fatiguée par sa courte nuit, son esprit vagabonde à la lisière du sommeil. La musique en fond lui permet de ne pas s'y abandonner totalement.

Essai trois : Par la fenêtre ouverte de son salon, une jeune femme brune assiste à la lente danse des nuages. L'air est frais et légèrement humide sur sa peau, la poussant à se demander s'il va finir par pleuvoir. Assise en travers sur son canapé afin de pouvoir étendre ses jambes, fatiguée d'être restée debout toute la nuit. Immobile, seules ses paupières esquissent l'ombre d'un mouvement, elle parait presque léthargique. Et pourtant en cet instant la demoiselle mène une lutte acharnée contre le sommeil. Le traître tente de toutes ses forces de l'attirer dans ses brumes. La musique résonne dans l'appartement malgré un volume relativement bas, elle se sert de la mélodie comme d'un point d'ancrage pour ne pas sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 16:04

@Synelléria : en général, peu importe à quel degré on pousse sa description, on finit toujours pas se relire et changer quelques mots par-ci par-là, voire des phrases entières. On les supprime et elles disparaissent à jamais. Le but de cette exercice était justement d'avoir toutes les phrases qu'on avait pu écrire et, au final, choisir les meilleurs. C'est comme un escalier : tu montes marche par marche pour atteindre le sommet.
Pour toi, si tu écris directement la troisième version d'habitude, dans ce cas, je te propose de monter encore plus loin, de prendre cette troisième version et de l'augmenter encore =) (les étapes que j'ai créées sont stéréotypées pour bien montrer comment faire ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Yuki Kyu

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2014

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Dim 15 Juin - 21:27

Voila, j'ai écrit ma troisième tentative, j'ai trouvée un peu d'énergie pour le continuer, j'ai aussi remis les deux premières tentatves.

tentative 1:
Le ciel gris au dessus de moi est lumineux et opaque, a travers ma fenêtre, je le vois s’obscurcir. Je suis fatiguée, la lumière m’empêche de dormir. Puis-je attendre le ciel bleu avant de me lever ? un demi-heure, une heure, que sais-je. Mais un morceau de ciel bleu me suffit, je dois me lever.

Tentative 2:
Je suis si fatiguée et pourtant mes yeux s'ouvrent. Le ciel gris s'étends a travers ma fenêtre, si lumineux, pourtant au fil des minutes, il s'obscurcit. Même le ciel se moque de moi. je ne peux pas dormir. Si je rouvre les yeux, verrais-je un ciel bleu ? Bien-sur que non. J'attendrais alors, qui sait combien de temps ? Un morceau de ciel bleu perce les nuages, ça me convient. je dois me lever.

Tentative 3:
Je suis si fatiguée, mes paupières s'ouvrent sur la luminosité de ma chambre, presque un supplice pour mes yeux qui recherchent l'obscurité. A force de m'agiter, ma fenêtre me fait face, l'origine de mon tourment, mon bourreau lumineux. Le ciel gris qui s'étend au dessus de tout, clair et pourtant au fil des minutes, il s'obscurcit. Ma vue se voile d'ombre, si j'ouvre les yeux, verrais-je le ciel bleu qui illumine mes jours ? Bien-sur que non. Le temps passe, une éternité je dirais, à croire que l'horloge s'est arrêtée pendant que je patiente comme une enfant. Mon regard se perds par la fenêtre alors qu'un morceau de ciel bleu perce le coton de nuage, c'est suffisant, je crois. Je dois me lever et oublier d'être une enfant, juste un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synelléria

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/06/2014
Localisation : Dans le tréfond de mon esprit

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Lun 16 Juin - 13:00

Se relire est très important et personne n'est jamais satisfait à 100% de son travail. Je me suis certainement mal exprimée, je ne voulais me montrer ni arrogante ni méprisante. Bien au contraire, je pense que c'est un handicap pour moi d'écrire directement en version semi-finie. C'est comme le dessin il faut savoir esquisser en premier. J'ai beaucoup aimé cet exercice pour ça.

Essai quatre : Epuisée d’être restée debout toute la nuit pour fêter l’anniversaire de son amie, une jeune femme brune est assise en travers sur son canapé afin de pouvoir étendre ses jambes criantes au supplice. N’apprendra-t-elle jamais ? Se coucher à huit heures du matin n’est pas une bonne idée lorsque l’on doit se lever trois heures après pour un déjeuner en famille. Elle se laisse absorber par la lente valse des nuages qu’elle contemple par la fenêtre ouverte de son salon. Ces peluches de coton grises se foncent de plus en plus comme ivre d’avoir trop dansé. L'air est frais et humide sur sa peau. Va-t-il enfin pleuvoir ? Immobile elle parait absente ainsi plongée dans son observation, seules ses paupières esquissant l’ombre d’un mouvement brise l’illusion d’une image figée dans le temps. Et pourtant en cet instant la demoiselle mène une lutte acharnée contre le sommeil. Le traître tente de toutes ses forces de l'attirer dans ses brumes. Refusant de céder son esprit se sert de la musique comme d’un point d’ancrage afin de ne pas sombrer. Seule source sonore la mélodie résonne dans l’appartement. Mentalement elle chantonne les paroles, s’extirpant lentement des bras accueillant de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Ven 18 Juil - 15:07

@Synelléria : Personnellement, je ne t'ai ni trouvée arrogante, ni méprisante dans tes messages, alors ne t'inquiète pas ^^
Juste pour répondre à ta remarque : ce n'est absolument pas un problème de débuter avec un jet pseudo-fini. Même les dessinateurs ne passent pas nécessairement par un croquis avant de dessiner. Ils dessinent les grandes lignes puis repassent dessus pour les détails, puis encore pour les finitions, puis pour des corrections, etc... Tout ça au feeling, sans croquis au préalable ! Wink
C'est un peu avec cette visée là que j'ai proposé cet exercice. Je ne demandais pas que vous écriviez exprès mal votre première tentative, je les aie simplement stéréotypées pour qu'il soit plus simple à comprendre et à faire pour certains...
L'écriture c'est quelque chose de personnel. Je me contente de donner des exercices types qui vous aideront à exploiter votre propre art d'écrire ^^
En tout cas, contente qu'il t'aie plus et j'espère que tu prendras également plaisir à faire les autres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Sab_G

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 09/09/2016

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Ven 9 Sep - 2:57

Exercice à l'air facile au premier abord, mais qui se complique quand, d'une simple idée je pars complètement en live...Encore que cette fois j'ai au moins réussi à me décider pour la 1ère personne. Voici mes essais :

Tentative 1 :
16h05. Je récupère le petit modèle de 6 ans qui me saute dans les bras dès qu’elle me voit. Sur la route elle me raconte sa journée avec une ardeur qui me laisse perplexe quant à sa capacité à être en forme après une journée sur les bancs de l’école. J’écoute d’une oreille distraite tout en songeant déjà au repas du soir…
Tentative 2 :
D’un pas aussi vif que peu naturel après une semaine de travail harassante, j’ai la vague impression que l’école est plus loin que d’habitude.  
Je donne le change en croisant des mères qui ont l’air de sortir tout droit de la première de couverture d’une chicklit ou d’une de ces séries américaines où elles ont le temps de préparer des cookies et participer bénévolement à la vie de la dite école, tout en restant impeccables.
Réarrangeant discrètement mon soutien-gorge, j’évite de pousser Mme Parfaite sous les roues de sa grosse voiture et j’utilise un dernier regain d’énergie – où est-ce l’effet de l’éducateur canon à l’entrée ? – afin de récupérer ma charmante tête blonde.
Qui est en fait brune et qui parfois me fait la tête parce-que j’ai mangé la moitié du Muffin que j’ai ramené pour son goûter, mais passons.
Aujourd’hui est un jour merveilleux.
Elle me saute dans les bras et me crie « maman »! Ses cheveux sont en bataille, ses jolies sandales jadis roses sont d’une couleur indéfinissable, s’harmonisant à merveille à la couleur de son short lui-même jadis bleu ciel. Des traces suspects parsèment son jolie t-shirt jadis…il était de quelle couleur à la base, lui ?  
Sur la route je suis subjuguée et je l’envie de toute cette énergie qu’elle déploie à me raconter sa journée, qui me semble à la fois dangereusement tendre et doucement effrayante, tout ça en trottinant gaiement. Suis-je la seule à porter le sac de mon mouflon ? Gamine despotique.
J’ai la vague impression que la maison est plus proche que d’habitude, je ne sais toujours pas ce qu'on mange ce soir.
Tentative 3 (adieu ^^):
L’orbe rougeoyant dardait encore ses rayons tandis que je prenais d’assaut la traversée épique qui allait me mener droit vers mon objectif.
L’issue de ma quête ne se trouvait pas au bout de ce territoire hostile, ni même dans l’antre où j’allais délivrer la Princesse, mais il représentait un passage indispensable.
Subtilement armée, je commençais mon périple, évitant les dangers potentiels, bataillant habilement en m’aidant des éléments qui m’entouraient. C’est au péril de ma vie et d’un ultime effort que je parvins à atteindre le donjon.
Un mot de passe me permit de pénétrer dans un lieu sinistre, découvrant avec effroi des corps sans vie et des âmes abandonnées.
Après une volée de marches archaïques, quelque chose vêtu de haillons se précipita sur moi sans crier gare. Une voix qui ne m’était pas inconnu traversa mon heaume : « Mère! »
La Princesse. Il n’y avait qu’elle pour me reconnaitre dans mon armure de chevalier.
Nous quittâmes les lieux et parcourûtes le chemin inverse sans heurts, ayant déjà terrassé et éliminé les obstacles. Je pus donc ouïr la Princesse me narrer sa captivité avec une telle verve que je fus étonné qu’elle posséda encore autant de hardiesse.
J’entrevoyais déjà l’issue de mon épopée, espérant avec ferveur que le produit de ma dernière chasse suffirait à nourrir des aventurières affamées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhéa Rose

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 35
Localisation : La Vérité est Ailleurs

MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   Lun 12 Sep - 12:19

Tentative 1 :

Je suis dans ma chambre, il fait un beau et grand soleil dehors, j'entends les voitures passées sur la route en bas de chez moi. Mon chien veut jouer, il couine pour me rappeler qu'il est là. J'ai une série en fond sonore, j'imagine déjà mes prochains écris, un cahier est ouvert à mes côtés, je tourne ma tête vers la fenêtre pour voir un grand et beau ciel bleu, j'ai envie d'aller sur mon balcon pour écrire un peu et être au frais.

Je me souviens que j'ai un placard à moitié rangé, et qu'il faudrait que je finisse ce rangement. Et puis mon esprit s'égare de nouveau et je me retourne vers mon écran, un fichier word s'y trouve ouvert. Mes idées repartent à la fin de la lecture des dernières phrases.

Je bois une gorgée de bière, et puis je me replonge dans l'écriture...

Tentative 2 :

Il fait frais, en cette fin d'été, pourtant c'est une journée chaude. Je suis dans une ville la chaleur peut devenir insupportable rapidement, voir étouffante. J'entends les voitures passées sur la route en bas de chez moi, mais c'est normal à cette heure de la journée. Mon chien veut jouer, il couine pour me signaler sa présence, et me rapporte son jouet, en me grattant le bras. Je le prend en pitié, et j'ose lui renvoyer, il aboie en accompagnant son jouet tout content.

J'ai une série en fond sonore, elle est là et me fait oublier la triste réalité, je suis seule. Je soupir, et je me replonge dans mon imaginaire afin de concocter mes prochains écris, un cahier est ouvert au cas où une nouvelle idée n'ayant aucun lien avec celle que je travail ne me vienne à l'esprit.

Je me relève, fais craquer mon dos, et tourne mon regard sur ma fenêtre, le ciel est bleu, et le soleil brillant, une envie soudaine d'aller sur mon balcon me prend, cela me permettrait d'être au frais pour écrire une ou plusieurs nouvelles pages.

Avant même de m'y rendre, j'ai le souvenir que l'un de mes placards est un bordel sans nom et qu'il est temps que je lui rende justice en le rangeant, je me souviens aussi être handicapée à cause d'une tendinite qui ne me veut plus me lâcher. Mon chien joue toujours, il arrive à me tirer un sourire.

Mon esprit s'égare une nouvelle fois, mes yeux se posent sur mon écran ou un fichier word se trouve là, je lis les dernières lignes, et j'imagine sans peine la suite. Une découverte, des retrouvailles, passionnées ou pas je verrais. Je me réinstalle, je bois une gorgée de bière, je soupir elle est fraîche, je la préfère comme ça.

Sans signe avant coureur je me replonge dans l'écriture, et les voix de la série s'efface, laissant place aux voix des personnages que j'utilise et créer dans mon histoire.

Je travail sur ma tentative 3

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercice de style I : la description [plume douce]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice de style I : la description [plume douce]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À vos plumes  :: À vos plumes :: Inspirations :: Ateliers d'écriture-
Sauter vers: