Parce qu'écrire est toujours un plaisir, ce forum vous propose différentes activités qui vous permettront d'explorer le vaste monde de l'écriture...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mise en page réglementaire (non exhaustive)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Lun 12 Sep - 14:40

Bonjour à tous !


Le premier conseil d'écriture que j'ai à vous donner concerne un des éléments les plus importants de votre texte : sa mise en page.

Pourquoi, me demanderiez-vous, est-ce l'une des choses les plus importantes ?
Pour la simple et bonne raison qu'il y aura quelqu'un derrière vous pour lire et juger votre écrit... Et, bien évidemment, la présentation n'est vraiment pas à négliger dans ce genre de cas. J'en ai pour preuve les exigences des AT et envois de manuscrits des maisons d'édition. Souvent il vous ait demandé de choisir une police demandée spécifiquement, un texte en justifié, etc... Tout plein de détails qui parfois restent horriblement obscures.
De plus, ce peut être un impératif lorsque vous souhaiteriez convertir en ebook votre texte...

Je vais donc me faire un devoir de vous les lister ici-même.
Cette mise en page n'est ni exhaustive ni valable pour toutes les ME mais reste le plus reconnu.

/!\ Attention : N’utilisant que Word, certaines fonctions dont je vous parlerai seront à chercher par vous-même sur votre logiciel favori.


1. Utilisation des styles


Peu importe la police que vous souhaitez utiliser pour votre fichier (sachez par ailleurs que certaines liseuses de supportent pas toutes les polices), il est important que votre fichier soit configuré automatiquement.

Une méthode très simple se déroulant en deux étapes :

A. Corps du texte

Sélectionnez l’ensemble de votre document (ctrl + A) puis appliquez le style « Sans interligne » dans le menu Accueil puis Style. Votre document sera ainsi configuré par défaut.
Faites ensuite un clic droit sur l’encadré du Style, cliquez sur « Modifier » et appliquez la police et la taille que vous souhaitez. Dans cette fenêtre, vous pouvez également choisir la couleur de votre texte, sa position, ses marges, etc… Choisissez ce qui vous convient le mieux.
Assurez-vous, avant de cliquer sur « Ok », que les options « Mettre à jour automatiquement » et « Nouveaux documents basés sur ce modèle » soient cochées. Ainsi, vous n'aurez pas besoin de paramétrer vos nouveaux documents, ils le seront automatiquement avec cet enregistrement.

/!\ Attention :
- Tout texte convenable doit avoir un corps de texte justifié (Accueil, Paragraphe, deuxième ligne, première catégorie sur la gauche, dernier élément à droite, c’est-à-dire l’icône comportant quatre lignes de même taille, également applicable dans les modifications de Styles).
- De plus, il lui faut un alinéa de minimum cinq millimètres (à programmer dans les modifications de Styles ou simplement en le sélectionnant dans la règle. Cette règle apparaît au-dessus de votre document, si ce n’est pas le cas, allez dans Affichage, Afficher et cochez « Règle »). Cet alinéa permettra que vos paragraphes commencent automatiquement avec une marge et soient donc esthétiquement beaux et corrects.
- Quant aux polices habituellement utilisées par les maisons d'édition et les imprimeries sont : Times New Roman, Garamond (ma préférée Wink ) & Georgia. Ce sont des polices avec empattements facilitant la lecture une fois imprimée.


B. Titres de chapitre

Pour vos titres de chapitres, il va falloir utiliser un autre Style.
Placez votre souris sur un titre, aller dans Accueil puis Style et sélectionnez un Style « Titre » (par défaut, ce sera un Titre 1, Titre 2, etc… Peu importe, cliquez sur un au hasard).
Votre titre aura alors une typographie différente du corps du texte. Mais comme il ne correspond pas à ce que vous voulez, faites à nouveau un clic droit sur le Style et changez les données pour que cela corresponde à votre choix (cf : changement du style dans la partie précédente ; il n’y a pas de règles précises pour la mise en forme des titres de chapitre, cependant il est davantage apprécié que le titre soit centré et dans une police différente du corps du texte).
Une fois que votre titre est à votre goût, il y a une nouvelle étape à faire. Dans Accueil, cliquez sur la petite flèche du menu Paragraphe. Une fenêtre s’ouvre alors avec deux onglets. Allez dans « Enchaînements » et cochez la case « Saut de ligne avant ». Cliquez sur « Ok » puis fermer. Normalement, cette option créera un saut de page automatique avant chaque titre de chapitre, afin que chaque début de chapitre commence sur une nouvelle page. Si cela ne se fait pas automatiquement, vous pouvez utiliser la fonction « Saut de page » dans le menu « Mise en page » et l’onglet du même nom. Cette option est importante dans la présentation générale de votre document.
À présent, faites la même chose pour votre second titre. Placez la souris sur le titre en question et cliquez sur le même style de titre que vous avez utilisé pour votre premier chapitre. Le style appliqué se configurera automatiquement comme le précédent ; ainsi, vous pouvez vous-même vérifier que la police choisie est la même, ainsi que la taille et sa position. De même, si vous retournez dans Paragraphe, la case « Saut de page avant » devrait être cochée (si ce n’est pas le cas, assurez-vous de le faire).
Appliquez donc votre style à tous les titres de votre document.

Pourquoi est-ce important d’appliquer ces styles et de ne pas le faire manuellement ? Pour la simple et bonne raison que cette application permettra plus tard, lors de la conversion en ebook, de générer automatiquement un sommaire ; ainsi, les lecteurs pourront aller d’un chapitre à l’autre si besoin sans tout lire depuis le début.
Pour vérifier que votre sommaire a correctement fonctionné, allez dans le menu Affichage, dans l’onglet Afficher, cochez « Volet de navigation ». Une fenêtre s’ouvre sur votre gauche avec une barre de recherche et trois onglets. Dans l’onglet Titres présélectionné, vous devriez voir apparaître tous vos titres de chapitres, comme un véritable sommaire. Si ce n’est pas le cas, vérifiez les étapes précédentes jusqu'à ce que votre sommaire apparaisse.

/!\ Attention :
- Ne créez pas vous-même de nouveaux styles car le paramétrage est très compliqué à gérer et, si vous ne le faites pas correctement, le formatage de votre document sera complètement faussé et le sommaire n’apparaîtra alors pas.
- Insérer un objet WordArt et une Lettrine sont à proscrire ! D'une part, cela n’apparaîtra pas dans votre e-book (les e-books ne sont pas formatés pour supporter ce genre d’applications), mais en plus, cela créera des bugs dans votre fichier. Utilisez seulement les styles pour donner le ton que vous souhaitez.

2. Les espaces insécables

Nom de nom, mais qu’est-ce que c’est que ça ? Un espace insécable est un espace qui se glisse automatiquement avant le double-point (: ), le point-virgule (; ), le point d’interrogation (?), le point d’exclamation (!), les guillemets (« ») et le tiret demi-cadratin (–). C’est un genre d’espace magique qui permet aux caractères susnommés de ne jamais se retrouver seuls dans une nouvelle ligne.

Pourquoi est-ce important ?
Parce que c’est esthétiquement moche et incorrect de trouver un de ces caractères seul à la ligne.

Pourquoi cet espace insécable ne se met-il pas automatiquement ? Sachez que votre document est configuré de telle sorte que des espaces insécables se mettent automatiquement (car, contrairement aux anglophones, c’est une règle dans l’écriture que votre logiciel français applique automatiquement).

Alors pourquoi, parfois, je n’en ai pas ? Pour la simple et bonne raison que nous corrigeons, effaçons, réécrivons certains passages ou encore appuyons par automatisme sur la touche espace même quand il n'y a pas besoin. Alors forcément, le logiciel finit par se perdre dans ce que nous voulons et oublie, dans le cas de réécriture ou d’insertion d’un passage, d’un collage, ou que sais-je encore, de configurer le document de telle sorte à ce que l’espace insécable soit maintenu.

Comment voir que l’espace insécable a été retiré ? Visuellement, tout simplement. Si vous voyez un double-point ou un point d’interrogation seul à la ligne ou collé au mot qui le précède, cela signifie tout simplement que le formatage s’est loupé. Mais rassurez-vous, cela arrive assez rarement, la plupart du temps l’espace insécable est maintenu. Cependant, cela ne fait pas de mal de vérifier de temps à autre.

Comment remettre cet espace insécable ? La barre espace ne suffit pas ? Eh bien non, la barre espace n’est pas suffisante en elle-même pour créer cet espace insécable. Pour ce faire, il vous faut maintenir appuyer la touche Crtl + Maj (la touche juste au-dessus avec la flèche pointée vers le haut) et taper sur la barre espace en même temps.

Comment vérifier que cette manipulation a fonctionné ? Allez dans votre menu Accueil puis dans l’onglet Paragraphe. Sur la première ligne tout à droite, vous allez cliquer sur l’icône ¶. Vous verrez alors les codes secrets du formatage de votre document. Chaque espace entre les mots seront remplacés par • alors que les espaces insécables avant les points d’interrogation et autres seront remplacés par °. Si ce n’est pas le cas, c’est évidemment que vous avez mal fait la manipulation précédente (qui est donc à refaire). Quand vous avez fini de vérifier, cliquez à nouveau sur l’icône ¶ pour retourner au visuel d’origine.

Comment faire pour s’assurer que tout le document soit conforme ? Vous pouvez soit vous amuser à vérifier tous les espaces insécables un à un, soit faire un remplacement général à tout votre document qui ne prendra que quelques minutes. Pour ce faire, il vous suffit d'ouvrir votre barre de recherche avec Crtl + F. Dans la zone de recherche, aller dans "Remplacer". Dans "Rechercher", tapez un espace normal suivi du double-point. Dans "Remplacer par", tapez un espace insécable (comme expliqué plus haut) avec un double-point. Remplacez dans tout votre document.

/!\ Appliquez cette technique pour tous les caractères spéciaux cités au début de ce point. Pour plus de sûreté, n'hésitez pas à vérifier de temps à autre avec l'outil ¶.

3. Les tirets cadratins et les tirets demi-cadratins

Les tirets cadratins et tirets demi-cadratin sont soumis à des règles essentielles dans l’édition. À ne surtout pas confondre avec un trait d’union (le symbole sous la touche 6 : - ) et le tiret du bas (le symbole sous la touche 8 : _).

A. Tiret cadratin —

Le tiret cadratin est le tiret des dialogues dans l’édition française. Ce ne sera jamais un tiret du bas (touche 8 ), mais toujours un tiret cadratin. Pour le trouver, il suffit de se rendre dans Insertion et de cliquer sur les options de symboles dans l’onglet Symbole.

/!\ Attention : Votre logiciel peut formater automatiquement votre document et faire de ce tiret cadratin de dialogue un tiret cadratin de type Puce, c’est-à-dire comme une liste (Point A, Point B, etc…). Ce n’est pas bon du tout, il doit être formaté comme si vous utilisiez simplement le tiret du bas. Pour voir si votre tiret cadratin s’est mis en option Puce, il suffit de retourner dans Accueil et Paragraphe, puis de cliquer sur l’icône ¶. Le code pour former l’espace après une Puce est une petite flèche (→). Pour l’utilisation normale du tiret cadratin, l’espace doit être symbolisé par •.

Pour faciliter l’utilisation des tirets cadratin, je vais vous proposer une méthode simple et rapide. À chaque début de dialogue, utilisez le tiret du bas (touche 8 ), puis commencez votre dialogue après un espace. Quand vous finissez un passage ou votre texte dans son ensemble, vous allez effectuer un remplacement général qui ne créera pas d’automatisme Puce. Pour se faire, Allez dans Insertion et cliquer sur Symbole. Retrouvez dans la liste votre tiret cadratin et insérez-le n’importe où dans votre document. Fermez la fenêtre, sélectionnez le tiret sans espace et copiez-le. Maintenant, cliquez en même temps sur Ctrl et F. Votre volet de Navigation s’ouvrira alors automatiquement. Dans la barre de recherche, cliquez sur la petite flèche et sélectionnez « Remplacez ». Une nouvelle fenêtre s’ouvre à vous. Dans « Rechercher », inscrivez le tiret du bas (touche 8 ). Dans « Remplacer par », coller votre tiret cadratin. Cliquez sur « Remplacer tout ». Dans votre document, l’intégralité des tirets du bas des dialogues seront alors remplacés par des tirets cadratin avec un espace sans que le formatage ne l’associe aux Puces. Pour vérifier que cela s’est fait correctement, n’hésitez pas à cliquer à nouveau sur ¶ pour vérifier que les espaces après les tirets cadratins sont remplacés par un •.

/!\ Attention : Vous avez sûrement déjà pu constater que, dans certains ouvrages, le tiret cadratin n’est pas toujours le seul à annoncer un dialogue. Dans certains cas, il y a également l’utilisation de guillemets. Je vous demanderai d’être très prudent pour ce genre d’utilisation car, votre texte devant être uniforme, si vous l’utilisez une fois, vous devrez l’utiliser toujours, même pour une seule ligne de dialogue.
Comment se présente l’utilisation de ce guillemet ? Au début d’un passage de dialogue, à positionner avant le premier tiret cadratin et à refermer avant le prochain passage narratif. C’est simple, mais il faut y penser à chaque fois, c’est-à-dire à ouvrir le dialogue et à le refermer entre chaque passage narratif, même si lesdits passages narratifs n’ont qu’une seule ligne. C’est un procédé qui se fait de plus en plus rarement, donc à vous de décider si vous souhaitez ou non utiliser cette méthode.
Par ailleurs, l’utilisation des guillemets (« ») possède une autre fonction : celle de la retranscription des pensées. En effet, quand un personnage pense, on peut soit l’écrire en italique, soit le mettre en guillemets, soit associer les deux options.

B. Tiret demi-cadratin –

Le tiret demi-cadratin n’est pas le trait d’union de la touche 6. C’est un trait de séparation dans un texte ayant une fonction assez similaire à la parenthèse. La parenthèse peut s’utiliser dans un dialogue, pour inclure un passage narratif entre deux paroles, mais ne peut s’appliquer pour créer un aparté dans une phrase narrative. Pour ce faire, on utilise le demi-cadratin.
D'une manière générale, votre logiciel est formaté afin que, entre deux lettres séparées chacune par un espace, le trait d’union (de la touche 6) devienne automatiquement un tiret demi-cadratin. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra aller le chercher dans Insertion et Symbole et l’insérer quand nécessaire.

/!\ N'oubliez pas les espaces insécables afin que vos tirets demi-cadratins ne se retrouvent pas seuls à une ligne.

4. Séparations

Pour les amateurs de blogs et autres sites de publication (Fictionpress, fanfiction.net), vous constaterez une mise en page se différenciant par un saut de ligne au début de chaque nouvelle phrase. Il est impossible de contrôler cette mise en page, cependant, vous reconnaitrez qu'elle n'est pas conforme à l'édition (et donc à bannir de vos habitudes).
Dans l'édition française, le saut de ligne s'utilise uniquement lorsqu'il est besoin d'avoir une séparation temporelle, qu'elle soit minime ou importante (pouvant même marquer la présence d'un flash-back ou d'un flash-foward), sans avoir besoin de le préciser dans la narration (Exemple : mettre un saut de ligne au lieu de commencer le nouveau paragraphe par "deux jours s'étaient écoulés depuis l'incident" ou "une semaine plus tard, ils avaient rendez-vous" – si cette information n'est pas nécessaire à votre récit, on s'entend).

/!\ Attention : Certains utilisent un séparateur spécifique (*** ou ~*~ ou ~#~ ou encore ce que l'auteur désire, selon ses goûts). C'est une option tout à fait valable, incluant également un saut de ligne entre le séparateur et le texte (avant et après), mais qu'il faut impérativement garder uniforme à tout votre texte. Il est préférable, visuellement parlant, d'avoir ce séparateur centré entre les paragraphes.

5. Accents majuscules

Il est important, dans un récit écrit en langue française, de toujours laisser les accents en début de phrase avec sa majuscule. Pour cela, il faut formater automatiquement votre document.
Aller dans Fichier --> Option. Une fenêtre s'ouvre. Allez dans le menu Vérification et cochez la case "Majuscules accentuées en français". Ainsi, le correcteur automatique corrigera automatiquement (ou en vous en proposant la correction) vos phrases en gardant l'accent, ou alors écrivez le mot en minuscule et il se mettra automatiquement en majuscule.

6. Règles de la langue française

- Pas de répétitions. Nous avons de merveilleux dictionnaires de synonymes qui pourront vous aiguiller sur d'autres façons d'écrire tel ou tel mot.
- Pas de va-et-vient entre les actions de chacun des personnages. Nous ne regardons pas un match de ping-pong mais lisons un texte littéraire.
- Ne pas oubliez les majuscules dans les noms communs, les prénoms, les noms de pays, etc...
/!\ Différencier "Mr le Président" et "Il faut en discuter avec le président". Les statuts deviennent des noms communs à majuscules lorsqu'ils sont attribués.
- Pour un titre de livre : seul le premier nom est en majuscule, article exclu.
Exemples : Le Champ de maïs. Le Paradis d'Eve.
- Dans votre récit, les noms de livres, de titres de chanson et autres références de ce style devront être en italique.
- De même, les noms étrangers, même si inclus aujourd'hui dans notre langage courant, devront être en italique.
Exemple : Une tasse à café mais un mug de lait.
- La grammaire et l'orthographe ne sont pas des principes inventés pour faire chier le monde ( Wink )
Les temps de conjugaison sont importants. Par exemple, écrire un texte entier d'action à l'imparfait, cela ne convient pas. L'imparfait est généralement réservé aux descriptions et situations sans action. Lors d'une action, mieux vaut utiliser les temps de narration, cad le passé simple ou le présent.
Avec la nouvelle réforme de l'orthographe, nous sommes obligés d'accepter le choix de certains à utiliser ces nouvelles écritures. Mais il est plus joli et intéressant de garder les anciennes, celles qui n'ont pas encore 50 ans.
Exemple : Entrainement pour entraînement. Portemonnaie pour porte-monnaie.
- Faîtes attention au champ lexical de votre texte. Retrouver des mots tels que « chibre » ou « zob » dans un roman policier ou à la limite érotique ne colle pas. C'est vulgaire et donc du domaine de la pornographie. Privilégiez donc des termes romancés (comme hampe, verge, désir, etc...)

7. Page de garde

N’oubliez pas d’insérer avant le début de votre document, une page de garde qui regroupera toutes les données légales de votre livre (nom, titre, ISBN, collection, éditeur, illustrateur, etc…)
La séparer par un saut de page (Menu « Mise en page ») ou utiliser un style de titre comme ceux de vos chapitres.
Vous pourrez également mentionner vos crédits, vos mises en garde, et tout autre information que vous jugerez utile.
Il est évidemment possible de le faire sur plusieurs pages.
Il est important de laisser une page blanche avant cette page de garde qui se trouve avant votre texte/
La page titre pourra se trouver avant la page de garde ou après, au choix de l'éditeur.


8. Enregistrement de votre document

La plupart des maisons d'édition vous le diront dans leurs exigences, les documents à envoyer devront être sous formats de .doc ou .docs. Il est assez rare pour eux d'accepter le .pdf et l'.otd car ils ne pourront rien annoter dessus si jamais votre texte est accepter.
De plus, ces deux derniers formats cités ne sont pas compatibles pour la conversion en ebook.



Et voilà !! Very Happy
Cet article explicatif est terminé !
Si vous avez des questions ou des suggestions de ce que j'aurais pu oublier d'indiquer, n'hésitez pas à m'en faire part !
Sur ce, je vous laisse à vos écrits ! Bonne chance à vous !





Dernière édition par Kyoko [Admin] le Mar 20 Sep - 7:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Manue



Messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Lun 12 Sep - 17:41

La présentation est effectivement importante et sur papier comme sur ebook, elle demande donc une attention particulière. Kyoko a bien dégrossi le sujet, je me permets juste une ou deux remarques.

1. J'avoue être réfractaire à word et je l'utilise le moins possible. Je me suis d'ailleurs rendu compte que beaucoup de gens faisaient comme moi. Nous avons tendance à croire (à tort ou à raison) que la majorité des gens utilisent word, on a donc tendance à "partager" ses documents en mode word (.doc ou .docx) alors que le logiciel Microsoft lit très bien le .dot de libre office (ou open office c'est pratiquement la même chose), même si, juste pour le plaisir et pour pousser à faire croire le contraire, le logiciel prétend systématiquement qu'il "pourrait y avoir un problème de conversion". Tant que vous ne mettez pas trois tonnes de graphique, tableau ou expérimentation personnelle, la conversion marche très bien. Il est aussi simple de travailler sur libre office et d'enregistrer en .doc pour celle (comme moi) qui préfère ce logiciel gratuit. D'autant que tout comme word, il comporte un mode de relecture et de suivi de correction compatible l'un avec l'autre. Donc pour un envoi à un éditeur, je dirais que le .doc n'est pas expressément obligatoire, sauf si on vous le demande.

2. Pourquoi un saut de ligne avant le chapitre, alors qu'il serait plus logique de faire un saut de page avant de commencer un chapitre ? Pour le transfert en ebook (eh oui, libre office le fait aussi en un simple clic Smile ) il faut mieux éviter de faire moitié saut de ligne, moitié saut de page. Ma logique (ce n'est que la mienne Wink ) me dit que le saut de page convient dans tous les cas.

3. Pour les tirets, je recommande aussi de mettre un insécable après le tiret de dialogue, sinon le texte est moins joli une fois justifié. Une autre technique simple pour les faire apparaître en cours d'écriture, les configurer dans le mode d'auto-correction. Personnellement, un double tiret 6 (-) correspond à un tiret cadratin, un double tiret 8 (_) correspond à un demi-cadratin, le changement est visible en cours d'écriture.

4. J'avoue que visuellement, et peut-être encore plus sur un ebook, j'aime avoir un retrait de première ligne (qui peut être configuré au moment de son choix du style de corps de texte comme expliqué plus haut). Cela le rend plus visible et évite de croire que l'on se trouve toujours dans le dialogue quand celui-ci finit en bout de ligne.

5. Au même titre qu'il faut éviter de faire des sauts de lignes pour passer à la page suivante et commencer un chapitre, il faut éviter le saut de ligne visant à espacer le mot "chapitre" au-dessus ou en dessous. Dans le style vous pouvez donner une valeur à la distance que vous voulez voir apparaître. En plus d'être uniforme dans tous vos chapitres, elle sera conservée lors de la transformation en ebook (en tout cas sous libre office).

Dans un tout autre domaine, j'avoue que je ne comprends toujours pas l’intérêt de mettre un sommaire pour un roman. On ne le fait pas pour une version papier, alors quelle est son utilité pour un ebook ? Sur liseuse, la page est retenue automatiquement, alors à quoi sert-il ? Je ne pense pas que les gens s'amusent à le lire dans le désordre, si ? Je plaide coupable, je râle quand je le vois dans un roman puisque la lecture de celui-ci est linéaire, contrairement à une notice technique ou un recueil de nouvelles, de poésie, de cuisine ou autres.

Voilà, un petit commentaire en passant. Il ne reste plus qu'à écrire de jolis textes. Razz


Dernière édition par Manue le Mer 14 Sep - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Mer 14 Sep - 8:30

Coucou, merci de tes informations !

Par contre, je n'ai absolument rien compris au point 2, puisque je parle bien de saut de page et non de saut de ligne... Si c'est le partage d'une de tes opinions, j'ai pas compris désolée ^^

(PAr contre, séparer par un saut de ligne tes différents point aurait été mieux, plus clair à te lire lol)

Pour ton point 5, je crois avoir à moitié compris... Je ne sais pas si dans word on peut régler les saut de ligne après un Style de titre, si oui, il faudra me l'expliquer car c'est en effet très intéressant, plutôt que de compter à chaque fois pour etre sur ^^'

D'ailleurs en parlant de word et de ton point 1... JE suis tout à fait d'accord mais comme je n'ai jamais utilisé autre chose que ce logiciel (sauf à un moment j'utilisais le works qui était gratuit pk je pouvais ni acheter ni craquer le word), je ne peux pas expliquer les marches à suivre...
Je t'invite donc, si tu as le temps, la foi et les connaissance, à m'envoyer par message les manipulations équivalente pour open office et je les insérerais =)
Par contre, une bonne partie des éditeurs demande ce type de format, pas d'autre... J'avoue, je ne sais pas pk mais c'est un fait que j'ai constaté, d'où ma précision Wink

Enfin, dans un livre français éditer en France, il y a toujours eu un sommaire, ou une table des matières, appelez ça comme vous voulez, en début ou en fin de roman... C'est une règle de l'édition qui a tendance à se perdre mais que je trouve dommage : personnellement, quand je relis un livre, je ne tiens pas toujours à tout lire et saut donc des passages voir des chapitres voire je commence au chapitre X etc... Et donc la TDM est indispensable dans ce genre de cas =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Manue



Messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Mer 14 Sep - 10:02

coucou,

J’ai aéré un peu mon explication précédente, ça sera un peu plus clair effectivement  Smile

Pour le point 1, il reste toujours possible de travailler sur libre office et d’enregistrer en .doc, donc aucune raison d’acheter Word quand on n’en a pas les moyens ou de chercher pendant des heures ce qui nous prend quelques secondes avec libre office. Après c’est comme tout quand on est habitué à un logiciel, dur de passer à un autre

Pour le point 2 c’est juste l’une des nombreuses raisons pour laquelle je râle si souvent avec Word, tu marques :
« Allez dans « Enchaînements » et cochez la case « Saut de ligne avant ». Cliquez sur « Ok » puis fermer. Normalement, cette option créera un saut de page automatique avant chaque titre de chapitre… »
Du coup, la logique de Word veut qu’on clique sur « saut de ligne » pour avoir un « saut de page » ce qui n’est pas la même chose pour moi, d’où ma préférence pour le simple « saut de page »

Pour le point 5 un « saut de ligne » correspond pour moi à un simple « retour chariot » (je suis de la génération qui a réellement connu le retour chariot), un simple passage à la ligne donc, visualisé par ce symbole ¶
Je vois souvent ça :

En sélectionnant une taille dans la partie espacement (ici 1cm au-dessus et 2 en dessous)

Je ne suis pas sadique, pour ceux qui utilisent word ça se trouve ici (espacement avant et après) sauf que word fait ça en points donc pour la taille débrouillez-vous Laughing  :

Tu obtiens ça

Donc aucun besoin de gérer l’espacement entre le chapitre et le texte.

Pour le sommaire, c’est une question de goût, mais quand un livre me plaît au point de vouloir le relire (ou même seulement certains passages) c’est qu’il est temps pour moi d’acquérir le format papier où il me suffit de feuilleter les pages pour trouver mon bonheur. Le fait de savoir où débute le chapitre ne m’aide en rien dans un cas comme dans l’autre.

Voilà, bon je sais pas bien gérer la taille des images du coup le post va prendre une place monstrueuse, désolée Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Lyna

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 28
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Jeu 15 Sep - 6:30

Pour les tirets cadratins et semi-cadratins, ainsi que pour les caractères spéciaux, j'utilise les raccourcis clavier. C'est une habitude que j'ai prise et qui me permets d'écrire aussi bien sur mon traitement de texte qu'en dehors. Voici une petite liste, non exhaustive :
Tiret cadratin — : alt+0151
Tiret semi-cadratin – : alt+0150
é majuscule É : alt+0201
ç majuscule Ç : alt+0199
œ : alt+0156
œ majuscule Œ : alt+0140
à majuscule À : alt gr+` (touche è sur mon clavier) puis shift+A
è majuscule È : alt gr+` puis shift+E
/!\ ATTENTION : pour les raccourcis avec des chiffres, il faut utiliser le clavier numérique ! Si, comme moi, vous avez un portable de moins de 17", il vous faudra utiliser la touche "fn". Par exemple, pour faire un trois, j'appuie en même temps sur "fn" et sur L.
Il est à noter également que ces raccourcis peuvent éventuellement varier d'un clavier à un autre à cause des configurations et des emplacements des touches : un clavier belge n'est pas exactement pareil qu'un clavier français, par exemple Smile

Concernant le sommaire, je trouve ça très pratique dans un ebook et je suis dépitée chaque fois qu'il n'y en a pas... Pourquoi ? Parce que je lis sur ma liseuse, mais parfois je lis aussi sur mon pc ou sur mon téléphone (quand la liseuse est en charge ou que je l'ai oubliée, par exemple). Du coup, sachant qu'il est bien moins aisé de feuilleter un ebook qu'un livre papier, devoir parcourir le fichier page par page pour retrouver où on en était est assez pénible.
Donc, non, ce n'est pas juste une question de goût concernant les ebook. C'est aussi, et surtout, une question de confort et d'ergonomie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyoko [Admin]
Admin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/06/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Jeu 15 Sep - 8:47

@Manue : Alors, pour le point 2, j'ai maintenant compris ce que tu voulais dire et dans ce cas, c'est moi qui aie fait une erreur dans l'écriture de ce point : il s'agit bien de "saut de page" dans "Enchaînement"... Je vais corriger ça au plus vite...

Ensuite, je vais essayer de lire tout ce que tu as proposer et le glisser dans le sujet d'origine, afin d'expliquer les deux logiciels... Il est probable que je te contacte en privé pour te demander des explications supplémentaires ou des précisions Wink

@Kate : les raccourcis clavier, c'est bien chiant >.> je connais et n'aie jamais utilisé pk se souvenir de tout à chaque fois... rhhaaa ! ><

Je pense que je vais ajouter l'indication des enchaînements (comme double tiret du 6 pour un cadratin) mais faut que je vois si c'est une fonction à ajouter ou si c'est automatiquement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avosplumes.newforum4u.com
Kate Lyna

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 14/09/2016
Age : 28
Localisation : Valenciennes

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Jeu 15 Sep - 9:11

C'est une habitude à prendre pour les raccourcis Smile Je me suis forcée à les faire pendant quelques temps, les uns après les autres, j'en ai ajouté au fur et à mesure, et maintenant je n'y pense même plus. C'est un automatisme. Pour te dire, j'ai dû vérifier les combinaisons sur mon clavier, parce que je n'étais pas sûre des chiffres XD
Après, c'est à chacun de voir ce qu'il préfère ^^ Je trouve personnellement mieux d'apprendre des raccourcis clavier qui fonctionnent partout plutôt que de configurer son logiciel de traitement de texte. Dès que tu changes de logiciel, faut tout reconfigurer, c'est un peu pénible Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manue



Messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   Jeu 15 Sep - 11:55

Pas de soucis Kyoko, tu me contactes quand tu veux Smile

Pour ce qui est des raccourcis clavier, il est bon de les connaître, j'avoue les utiliser pour les majuscules accentués, c'est effectivement une question d'habitude en les apprends très rapidement quand on les utilise fréquement. Par contre pour les tirets de dialogue l’autocorrection me convient mieux, je la trouve plus rapide.

@Kate, pour le sommaire, j'avoue que je ne lis les ebooks que sur liseuse parce que je fais assez d'écran dans ma journée pour ne pas vouloir lire sur ordi. Et pour ce qui est du téléphone… j'ai une antiquité qui ne connait que l'appel et le SMS, je suis pas prête de lire un livre avec Wink Résultat quand je peux éviter de tourner 2 ou 4 pages qui, pour moi, sont inutiles, ça m'arrange. Si un jour je passe à l'ordinateur de poche – que beaucoup appellent téléphone –, je reverrai peut-être ma position, mais actuellement ce n'est pas en projet. Toutefois je comprend mieux l'intérêt d'en avoir un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise en page réglementaire (non exhaustive)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise en page réglementaire (non exhaustive)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À vos plumes  :: À vos plumes :: Articles & Conseils-
Sauter vers: